LE CHOIX

Et si j’avais toujours le choix ? Qu’est-ce que je choisirais dans ma vie ? Qu’est-ce que je choisis dans ma vie ?

 

Combien de fois dit-on : « Mais je n‘avais pas le choix. » Ceci exprime d’être « victime » d’une situation. Nous vivons tous des moments, des périodes difficiles. La question n'est pas de les déclarer importants ou moins importants, mais plutôt de voir ce que nous en faisons.

 

« Je n'avais pas le choix. » Et pourtant, à ce moment, nous avons pris une décision. Peut-être la décision de ne pas choisir. Donc quelqu'un d'autre l'a fait pour nous.

 

A partir de là tout (re)commence. Les dés sont jetés.

Ai-je choisi la version confortable ? Ai-je pris ma décision de moi-même ou seulement pour les autres ? Il ne s'agit pas de juger juste ou faux. C'est un choix, c'est tout.

 

Il peut donc être utile de choisir consciemment, même dans des circonstances où nous ne pensons pas avoir le choix. Cela peut s'avérer difficile, voire presque impossible dans les cas de perte ou de traumatisme par exemple. Il y aura d’abord la charge émotionnelle à accueillir et à digérer. Mais ici aussi, nous prenons constamment des décisions qui influenceront la façon dont nous allons vivre et traverser cette expérience. Il s'agit de tout petits pas, d'en prendre conscience, de les transformer en mouvement. Un mouvement vers quelque chose de nouveau. (voir Carnet de Deuil)

 

Se mettre en mouvement permet à notre arbre de vie de continuer à pousser.

 

En cette période de l'année, qui dans les anciennes traditions est appelée le temps de la Purification, je vous invite à faire un tour d’horizon et de regarder les différents aspects de votre vie sous plusieurs angles ; votre routine, vos relations, vos activités, votre façon de penser.

 

Quelles sont les choses matérielles et émotionnelles qui m’encombrent ? Quelles activités, quelles relations me font du bien ? Qu'est-ce qui a besoin d'être renouvelé ?

 

Parfois il s’agit juste de changer son regard, afin de repartir avec de l’élan et le sourire.

« Ma corbeille de linge est pleine, je dois faire une machine. » « Chouette, j’ai assez d’habits pour me tenir chaud et être joli. »

 

Parfois il s’agit de lâcher prise sur quelque chose que nous ne pouvons pas changer afin de nous permettre d’avancer.

 

Parfois le chemin pour y arriver est long, mais une prise de conscience est déjà un premier pas.

 

La méthode du Journal créatif peut vous aider à faire émerger de votre subconscient les choses qui vous sont essentielles et les rendre visibles, afin de vous mettre en chemin vers vos vrais choix.

 

J’ai dédié un atelier à ce thème et plusieurs horaires et lieux sont disponibles dans mon calendrier >>

Vous avez le choix ;-)